dimanche 1 février 2015

De Paris (France) à Saulnes (France)

C'est parti pour ce "tour de France des copains"
De Paris à Saulnes, il n'y a que 300 kilomètres, soit 3 petits jours de vélo. Les cyclos sportifs qui participent chaque année au "Paris-Longwy" (la ville voisine) le font en une journée seulement. Moi, j'ai encore un peu le temps, la performance n'a jamais été l'objectif de ce voyage, et surtout j'ai envie de revoir mes amis, alors pourquoi ne pas rentrer en passant les voir ? Par Saumur, Bordeaux, Aurillac, Clermont-Ferrand, Lyon, Mâcon, la Suisse, Monbéliard, Nancy, Metz, on arrive aussi à Saulnes non ? J'ai déjà vu quelques amis à Paris, il  y en a encore beaucoup d'autres que j'aimerais revoir sur le chemin.
Un dernier regard sur Paris
On est fin Novembre, l'hiver va pointer son nez d'ici peu et ça ne m'arrange pas. Pour le moment,  il ne fait encore pas trop mauvais, je roule entre les champs de blé et de maïs de la région Centre... Mais plus que de profiter des paysages, c'est l'idée de revoir mes amis qui me fait avancer.


Un mois de retrouvailles, de bons moments, de nouvelles rencontres - un grand merci à tous
Chaque jour ou presque je revois des copains. Je passe plus de temps avec eux que de journées à pédaler. Du coup, la tente reste dans mes sacoches la plupart du temps. C'est chouette de retrouver le confort et de dormir au chaud par les fraîches nuits de Décembre. Aussi certains amis me rejoignent pour un petit bout de route de quelques heures ou de quelques jours.

Y a pas que les copains qui ont manqué, le bon pain aussi !
Un Dimanche après midi à Orléans
Une fin de journée sur les pistes cyclables des bords de Loire

C'est génial de revoir les copains, c'est comme si on s'était quittés hier et que rien n'avait changé. Cependant le sentiment de liberté que procure le voyage à vélo est émoussé. Pour arriver à la date et au moment prévu chez chacun, je programme mes journées, calcule les kilomètres. Finie la liberté. Le vélo est devenu juste un moyen de locomotion.

La Loire
Un des innombrables châteaux de la région
Petit coup de cœur pour La Rochelle - la ville la plus ensoleillée de France parait-il
Même si la fin du voyage approche à grand pas, ce n'est pas encore totalement terminé. Et comme toujours sur la route, des choses arrivent. J'ai droit à quelques bonnes surprises. Comme Pascal qui m’héberge spontanément en Poitou-Charente, David et sa famille qui font de même alors qu'ils ne me connaissaient qu'à travers le blog, Sabrina rencontrée brièvement en Argentine qui m'invite à passer les fêtes de Noël chez ses parents, ou encore cet homme dans le Cantal qui paie mon chocolat chaud sans me le dire dans le petit bistro où je m'étais arrêté pour me réchauffer après un col. Mais aussi des hasards incroyables, comme demander mon chemin à Francis au milieu de nulle part, et après une brève conversation se rendre compte qu'on à un ami en commun, ou Ludovic qui m’interpelle dans les Vosges en me disant qu'il suit le blog depuis plus d'un an, cette rencontre en amène d'autres, comme une après midi balade en raquettes avec sa femme et une journée à Nancy avec son oncle et sa tente. Merci à vous.

Les vignes du Médoc
Les jolis petits villages de France
Les bords de Dordogne

Les bords de Loire, la côte atlantique, le bordelais, la Dordogne, l'Auvergne, etc. Il y a de très jolis coins en France. Même avec la goutte au nez et les mains gelées, j’apprécie d'y rouler, de découvrir  ou redécouvrir certain endroits, de m’arrêter dans les villages.

C'est beau le Cantal
Massif central - Le Lioran
Lyon
Je continue mon chemin, je revois plein de copains et sans m'en rendre compte, je commence à remonter vers le Nord, la dernière ligne droite a commencé...

Genève
Bon il y a quand même quelques bivouacs et il fait pas toujours chaud...

Berne en Suisse
Comme si elle avait regardé le calendrier, le 21 décembre, l'automne laisse place à l'hiver, du jour au lendemain, les températures descendent d'un cran et la neige remplace la pluie.  
Sur le départ devant chez Olivier un matin dans le haut Doubs
Vosges - col du Ballon d'Alsace - la France à vélo en hiver c'était pas un bonne idée
La Municipalité de Saulnes à la gentillesse d'organiser un pot d'accueil pour mon retour, j'ai donc dû donné une date d'arrivée il y a quelques semaines déjà. Je suis bien en avance sur ce que j'avais prévu. Les conditions météo plutôt mauvaises ne me donnent pas envie de faire des boucles supplémentaires à vélo. Alors autant profiter de la neige plutôt que de la subir, je décide de passer une petite semaine à Gerardmer dans les Vosges.

Ballade en raquettes sur la route des crêtes
Gerardmer, Nancy, Metz... cette fois j'approche sérieusement de la fin. Sur le vélo je cogite de plus en plus. Je suis à la fois excité de rentrer et en même temps j'appréhende ce retour à la routine de la vie sédentaire.


Entre Metz et Longwy - Les cités minières de la vallée de la Fensch
C'est le dernier jour, je suis rejoins à Longuyon par mon père, quelques cyclistes Saulnois ainsi que des amis. Ils m'accompagnent pour les 25 derniers kilomètres. L'ambiance est bonne, on roule tranquillement, on fait des pauses photos, chacun s'essaie au vélo chargé, d'autres amis nous rejoignent en chemin.


Longuyon - Merci d'être venu vous prendre la pluie avec moi les gars ;)
L'après midi du Samedi 10 Janvier 2015, accompagné de toute la troupe je fais les derniers tours de pédales pour rejoindre Saulnes, mon village natal que j'avais quitté 3 ans et demi plus tôt. Ce voyage m'a mené à travers 53 pays, le compteur de mon vélo affiche 68 342 kilomètres, et ma tête déborde de souvenirs.


Je confirme, la terre est bien ronde
Reste quelques centaines de mètres jusqu’à la place du village où famille et amis sont venus m'accueillir. Moment d'émotion. Malgré la pluie, ils sont là en nombre, et ça me fait chaud au cœur.


Arrivée sur la place - Merci à tous d'être venus et Merci à la Municipalité de Saulnes d'avoir organisé cette petite sauterie
Arrivée avec mon père
S'en suit une séance d'embrassade et de serrage de mains assez intense. Je suis heureux de revoir tout le monde. J'aimerais prendre le temps de discuter avec chacun, mais je suis comme avalé par les gens qui me saluent, ou me félicitent. On me demande souvent si c'était pas trop dur, je réponds que le plus difficile va certainement commencer maintenant.

Retrouvailles avec ma mère
Et j'ai même des dessins en cadeau
Ça, c'était, il y a trois semaines, depuis j'ai été très occupé, banque, sécurité sociale, paperasse diverse, recherche de logement.. J'ai été pris dans la spirale de la vie moderne et ses contraintes de temps.  En vous savez quoi ? Demain je reprends le boulot. (vous souriez?)

C'est le dernier article de ce blog. Je voudrais en profiter pour remercier à nouveau tous les gens qui m'ont soutenu, écrit, encouragé, hébergé, nourri ou aidé de quelque manière que ce soit.

Ce voyage est terminé mais la vie continue... 
Loïc

8 commentaires:

  1. Salut Loïc
    Que ton futur de sédentaire te réserve autant de grands moments que ton passé de nomade t'en a apporté, voire plus et plus intenses !
    Et n'oublie pas que ton vélo n'est jamais très loin en cas de coup dur. Partir juste 2 jours avec la tente, ça aère le cerveau aussi.

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Loïc,

    Ce fut un plaisir de suivre ton voyage autour du monde (que j'avais pris plutôt vers la fin car tu étais déjà en Afrique). Un grand bravo à toi !
    J'espère que toutes ces expériences et toutes ces rencontres qui ont jalonné ton parcours autour de notre magnifique planète te préserveront d'un regard neuf sur le monde, sur la vie, et surtout, sur ce qui est essentiel... Beaucoup de courage pour la reprise du train-train boulot-vélo-dodo, et peut-être à une prochaine pour de nouvelles aventures.
    Amicalement,

    Anne (qui attend son heure pour réaliser un tour du monde à vélo...)

    RépondreSupprimer
  3. Ben je confirme, tu es bien de retour au boulot, et avec le sourire. A la différence de beaucoup de tes supporters(trices), nous on aura la chance de t'avoir tous les jours à nos côtés maintenant, et de pouvoir échanger avec toi sur cette aventure quand nous le souhaiterons, et pour peu que tu souhaites nous répondre. Mais à bien regarder ce dernier post, la France en images et en récits, ça paraît pas mal du tout, aussi bien que les Pays du Monde que tu nous as fait découvrir. Un petit Tour de la France en vélo, ça ne te dit pas ?? Mais pendant tes congés bien entendu, car maintenant que tu es revenu à ton poste en Mairie de Saulnes, on ne te lâche plus, d'autant qu'on t'avait mis un peu de taf de côté durant ces 3 ans 1/2, une manière de penser à toi. Bon retour à ton bureau, MERCI encore de nous avoir fait partager cette aventure hors du commun. PZ

    RépondreSupprimer
  4. Bon retour pour mieux repartir :-)

    On sait que tu vas repartir...
    A chacun son échelle, mais le voyage est une drogue...

    RépondreSupprimer
  5. Belle fin d'aventure, j'espère que la réadaptation n'est pas trop brutale,
    Bises de New Zealand où je fais mes premiers milliers de kilomètres à vélo (un peu grâce à toi)
    Christophe (anciennement piéton sur les rives du lago del desierto)

    RépondreSupprimer
  6. lorsqu'on rentre d'un voyage d'un pays étranger , on a des souvenirs plein la tête , mais quand on en traverse 53 et sur tous les continents il y a de quoi cogiter pendant des mois.Bienvenue chez toi , et on compte sur toi pour nous faire partager tes impressions mais rien ne presse maintenant que tu es rentré parmi nous. Biz des parents

    RépondreSupprimer
  7. Merci pour cet article! Les voyages nous apprennent à nous ouvrir au monde et à grandir. On a, quant à nous, vécu en Martinique pendant un moment où on a fait un trip en autostop, puis en Chine pendant à peu près un an et maintenant nous cherchons notre prochaine destination. Pourquoi pas le Brésil! Tu connais? En tous les cas, nous allons suivre ton blog ;) Fais un tour sur le nôtre également et donne nous ton avis: http://wp.me/p4bFhn-en ! ça nous fera plaisir. A bientot!

    RépondreSupprimer
  8. Cette semaine j'avais à faire un devoir :
    Faire un documentaire photo sur un voyageur.
    Je n'avais pas d'idées et vu que je suis fan de cyclisme et que je savais que des personnes comme toi ont fait le tour du monde en velo alors j'ai cherché sur internet et je suis tombé sur ton extraordinaire aventure et je les prèsenter devant toute la classe donc voilà ils m'ont dit de te dire que tu es courageux et que tes photos sont magnifiques !!!
    Bref j'ai été aussi émerveillés face à un tels voyage alors se devoir la mît une idée en tête : faire le tour du monde en vélo.

    RépondreSupprimer